Rêve noir

Un jour, dans un champ de blé
Un homme noir rêvait de liberté,
De frères, de fraternité,
Et de beaucoup d’égalité.
Il rêvait d’avoir une femme, des enfants, une propriété
Et d’être respecté dans sa dignité.
Un homme blanc
Vint le réveiller brusquement
En lui ordonnant :
« Va travailler dans les champs immédiatement,
espèce de fainéant ».
L’homme noir attendit
Que l’homme blanc partit,
Puis il se rendormit.
Alors, il s’imaginait qu’il changeait de couleur
De peau
Non pas pour être plus beau,
Mais, libre comme les pétales d’une fleur,
Loin du malheur,
Il voulait partir dans les prochaines heures.
 Les élèves de la classe de cm1 de l’école de Pavie

 Version 1